Pierre-Henri Clostermann
Une vie pas comme les autres

Ordreliberation
DrapeauFranceLibre

Accueil | Actualité | Chronologie | Avions | Victoires | Décorations | Jacques Remlinger | Pêche | Carnets | Livres | Multimedia | FAQ | Liens | Nous contacter | Mentions légales | Plan du site

item2
Copyright © Editions Flammarion

Avions


Le premier avion construit par Pierre Clostermann

 

  • Vers 1937, Pierre Clostermann contruisit au Brésil un petit monoplan biplace, le HL 2, propulsé par un moteur Franklin de 137 chevaux. Il le fit voler une fois, puis partit aux USA pour suivre des études d'ingénieur aéronautique. Puis vint la guerre...

 

HL2
Copyright © Editions Flammarion

Haut de page

 

Les avions de Pierre Clostermann durant la guerre de 39-45
 

  • De 1942 à 1944, Pierre Clostermann pilota différents types de Supermarine Spitfire et, en particulier, le Spitfire IXb. Les principales caractéristiques techniques de cet avion étaient les suivantes :
  • longueur : 31 pieds 1 pouce ;
  • envergure : 36 pieds 10 pouces ;
  • masse au décollage : 7 480 livres ;
  • moteur : Rolls-Royce Merlin 63 ;
  • puissance : 1 710 chevaux ;
  • vitesse maximale : 408 mph ;
  • rayon d'action : 430 miles ;
  • armement : 2 canons de 20 mm et 2 mitrailleuses.

 

  • Le Spitfire IXb que pilotait Pierre Clostermann en 1942 et 1943 au groupe de chasse Alsace.


NL-B

Haut de page

 

  • Le Spitfire IXb que pilotait Pierre Clostermann en 1943 et 1944 au groupe de chasse City of Glasgow.


LO-D

Haut de page

 

  • En 1945, Pierre Clostermann pilota différents Hawker Tempest V. Les principales caractéristiques techniques de cet avion étaient les suivantes :
  • longueur : 33 pieds 8 pouces ;
  • envergure : 41 pieds 0 pouce ;
  • masse au décollage : 11 400 livres ;
  • moteur : Napier Sabre de 24 cylindres en H ;
  • puissance : 2 420 chevaux ;
  • vitesse maximale : 435 mph ;
  • rayon d'action : 820 miles
  • armement : 4 canons Hispano Mark V de 20 mm.

 

  • Le Tempest V de l'escadre aérienne 122 (squadron 274) avec lequel Pierre Clostermann obtint sa première victoire sur Tempest le 5 mars 1945.

 

JJ-W
Copyright © Christer Landberg (www.hawkertempest.se)

Haut de page

 

  • L'un des trois Tempest V immatriculés JF-E (squadron 3) que pilota Pierre Clostermann à l'escadre aérienne 122.

 

JF-E1
Copyright © Christer Landberg (www.hawkertempest.se)

Haut de page

 

  • Le Tempest V "Le Grand Charles" sur lequel Pierre Clostermann termina la guerre (remarquez les marques de victoires, la Croix de Lorraine et la casserole d'hélice peinte en rouge). Ce Tempest, immatriculé NV724, a été accidenté à Fassberg en Allemagne le 10 novembre 1945 (cliquer ici pour en savoir plus) :

    "NV724, the last of four JF-E's flown by Pierre Clostermann, was damaged when the undercarriage collapsed on landing at Fassberg on 10 November 1945. The pilot was Flt Lt C. E. Hall. The damage was assessed as 'Category Ac' which meant light damage that could be repaired by a local repair unit. However, many new Tempest Vs were available so NV724 was not worth repairing - and was declared 'Category E' - a 'write-off'. Reuseable spares would have been removed and the hulk dumped at Fassberg - no doubt to be melted down by some enterprising scrap dealer.

    Chris Thomas"

 

JF-E2
Copyright © Christer Landberg (www.hawkertempest.se)

Haut de page

 

Guerre d'Algérie
 

  • En algérie, Pierre Clostermann a piloté un MH1521 Broussard (contruit par les Avions Max Holste) qui lui servait de PC aérien. Les principales caractéristiques techniques de cet avion étaient les suivantes :
  • longueur : 8,60 m ;
  • envergure : 13,75 m ;
  • masse au décollage : 2 500 kg ;
  • moteur : Pratt & Witney 985 A ;
  • puissance : 450 chevaux ;
  • vitesse maximale : 270 km/h ;
  • rayon d'action : 600 km.

 

  • Un MH1521 Broussard du type de celui piloté par Pierre Clostermann en Algérie en 1956 et 1957.

 

Broussard
Copyright © Brian Lockett (www.air-and-space.com)

Haut de page