Pierre-Henri Clostermann
Une vie pas comme les autres

Ordreliberation
DrapeauFranceLibre

Accueil | Actualité | Chronologie | Avions | Victoires | Décorations | Jacques Remlinger | Pêche | Carnets | Livres | Multimedia | FAQ | Liens | Nous contacter | Mentions légales | Plan du site

item3
Copyright © Editions Flammarion

Chronologie (établie d'après les ouvrages de Pierre Clostermann et le Who's Who in France)


Enfance et adolescence

  • 28 février 1921 - Naissance de Pierre Clostermann à 20h45 à Curitiba, Brésil, où son père est diplomate. Son père, Jacques Clostermann, est d'origine alsacienne. Sa mère, Madeleine Carlier, est d'origine lorraine.
  • Été 1935 - Pierre Clostermann reçoit son bapthême de l'air sur l'hydravion Latécoère Lieutenant de Vaisseau Paris sur l'étang de Biscarosse.
  • Novembre 1937 - Pierre Clostermann obtient son brevet de pilote à l'aéroclub du Brésil à Manguinhos. Son instructeur était un allemand, Karl Benitz, qui fut tué en vol durant la guerre de 39-45.
  • 1937-1940 - Pierre Clostermann est élève ingénieur au Ryan College du California Technical Institute (USA).
  • 1940 - Pierre Clostermann obtient son diplôme d'ingénieur en aéronautique et son brevet de pilote professionnel américain.
  • 1940 - Pierre Clostermann rejoint l'Angleterre, via le Brésil, l'Uruguay et l'Afrique du Sud, pour s'engager dans les Forces Aériennes Françaises Libres (FAFL). Il a déjà 315 heures de vol à son actif.

Haut de page
 

Guerre de 39-45

Formation

  • 1940 - Pierre Clostermann est testé en vol, successivement à Sywell (sur Tiger Moth) et à Aston Down (sur Miles Master). Dans les deux cas il est noté "Above average" (au-dessus de la moyenne) et est sélectionné pour suivre les cours d'élève-officier de la RAF. A Sywell, il croise pour la première fois celui qui deviendra son meilleur ami, Jacques Remlinger.
  • 1941 - Pierre Clostermann suit pendant 8 mois les cours du RAF College de Cranwell. Il en sort 1er, avec une note de 100/100.
  • 1942 - Pierre Clostermann est affecté à l'Operational Training Unit 61 de Rednal (Pays de Galles). Il effectue son premier vol sur Spitfire (matricule TO-S).

Haut de page
 

EcussonAlsace
Groupe de chasse Alsace

  • Février 1943 - Pierre Clostermann est affecté au groupe de chasse 341 Alsace, composé uniquement de Français Libres et basé à Turnhouse (Écosse) puis à Biggin-Hill (Angleterre). Il pilote un Spitfire immatriculé NL-B.
  • 12 mai 1943 - Pierre Clostermann est abattu au-dessus de la Manche par un Messerschmitt 109. Il se parachute sans dommage.
  • 27 juillet 1943 : deux premières victoires de Pierre Clostermann en combat aérien sur des Focke-Wulf 190.
  • 27 août 1943 - Disparition du commandant du groupe Alsace, René Mouchotte, dont Pierre Clostermann est l'ailier, en combat aérien. Son corps sera rejeté par la mer à Midlekerque, en Belgique, le 3 septembre 1943, et sera identifié formellement au début de 1946. Pierre Clostermann obtient sa 3ième victoire confirmée (Focke-Wulf 190).
  • 25 septembre 1943 - Dernière mission (calibrage de radars anglais) de Pierre Clostermann au groupe Alsace, au cours de laquelle il abat un Messerschmitt 109 G.

Haut de page
 

EcussonCityOfGlasgow
Groupe de chasse City of Glasgow

  • 26 septembre 1943 - Pierre Clostermann rejoint le groupe de chasse 602 City of Glasgow où se trouve déjà son ami Jacques Remlinger. Il pilote un Spitfire immatriculé LO-D.
  • 11 juin 1944 - Pour la première fois depuis le début de la guerre, Pierre Clostermann se pose en France.
  • 6 juillet 1944 - Pierre Clostermann se voit accordé la Distinguished Flying Cross (DFC).
  • 7 juillet 1944 - Après l'équivalement de deux tours d'opérations, et près de 600 jours en opération, Pierre Clostermann est envoyé au repos en Angleterre. A la demande de Charles de Gaulle, il est inscrit sur la liste des pilote des FAFL que le Général veut empêcher de retourner au combat. Il a obtenu 11 victoires confirmées (sur Spitfire).
  • Septembre 1944 - Pierre Clostermann suit les cours de la Central Gunnery School de Catfoss.

Haut de page
 

Ecusson122
Escadre aérienne 122

  • Janvier 1945 - Après quelques mois passés au service de presse des Forces Aériennes Françaises Libres à Londres (en compagnie en particulier de l'écrivain Romain Gary), Pierre Clostermann demande sa réintégration dans une unité opérationnelle. Il est affecté à l'escadre aérienne 122, groupe de chasse 274, dont il commande l'escadrille A. Il pilote un Tempest immatriculé JJ-B.
  • 1 janvier 1945 - La Luftwaffe lance l'opération Bodenplatte (mitraillage au petit matin des aérodromes alliés du front ouest par environ 1000 avions allemands). 400 avions alliés sont détruits. 171 pilotes allemands sont tués et 67 faits prisonniers. Pendant une semaine le Wing 122 assurera presque seul les opérations aériennes du front ouest.
  • 14 janvier 1945 - Bruno Klostermann, cousin allemand éloigné de Pierre Clostermann, est abattu aux commandes de son Messerschmitt 109.
  • 24 mars 1945 - Pierre Clostermann est touché par la flak et doit se poser sur le ventre.
  • Fin mars 1945 - Pierre Clostermann est affecté au grouep de chasse 56 où il commande la 2ième escadrille (première mission : 28 mars 1945). Il pilote un Tempest immatriculé US-G.
  • Avril 1945 - Pierre Clostermann est affecté au groupe de chasse 3. Il pilote un Tempest immatriculé JF-E (Le Grand Charles).
  • 21 avril 1945 - Lors d'une mission durant laquelle deux de ses équipiers sont abattus par un Focke-Wulf 190 D9, Pierre Clostermann aurait déclaré au reste de sa patrouille "Leave it to me, it's a piece of cake" ("Laissez-le moi, ça va être du gâteau") en parlant de l'avion allemand, qu'il comptait bien descendre. Quelques minutes plus tard, il était la troisième victime de cet as allemand (vraisemblablement Hans Dortemann -38 victoires-). Ce qui valut à Pierre Clostermann de figurer dans le dernier "bêtisier" de la RAF de la guerre.
  • 27 avril 1945 - Pierre Clostermann est nommé commandant de l'escadre de chasse 122.
  • 3 mai 1945 - Lors d'une attaque de la base de Großenbrode, Pierre Clostermann abat successivement cinq avions (un Blohm & Voss 138, un Junkers 252, deux Dornier 24 et un Messerschmitt 109).
  • 8 mai 1945 - Pierre Clostermann termine la guerre avec 33 victoires confirmées.
  • 12 mai 1945 - Lors d'un défilé aérien au-dessus de Bremenshaven, les quatre avions de la section de Pierre Clostermann se percutent (panne d'alimentation d'un équipier). Pierre Clostermann est le seul pilote a en réchapper.
  • 1 juillet 1945 - Lors d'une démontration devant le roi du Danemark à Copenhague, le Tempest de Pierre Clostermann a une panne de moteur et de train d'atterissage, et s'écrase. Pierre Clostermann n'est pas blessé.
  • 27 août 1945 - Pierre Clostermann est démobilisé à sa demande.

Haut de page
 

Guerre d'Algérie

  • Avril 1956 - Pierre CLostermann est rappelé pour servir en Algérie. Il est député, et un parlementaire ne peut être rappelé sous les drapeau sans son accord. Parmi les 17 parlementaires rappelés, Pierre Clostermann sera l'un des trois seuls qui accepteront ce rappel.
  • De 1956 à 1957, Pierre Clostermann va assurer 116 missions d'observation et de guidage de la chasse en Algérie, soit 348 heures de vol supplémentaires sur Broussard MH1521. De cette expérience il tirera un récit historique : Appui-feu sur l'oued Hallaïl.

Haut de page
 

Autres dates

  • 24 juin 1947 - Pierre Clostermann épouse Jacqueline. De cette union naîtront trois fils.
  • 1950 - Pierre Clostermann rencontre Ernest Hemingway à Paris. Début d'une amitié qui durera jusqu'à la mort de l'écrivain en 1961, entre deux passionnés de pêche sportive. Pierre Clostermann succèdera à Ernest Hemingway au conseil d'administration de l'International Game Fish Association.
  • 1962 - La société Max Holste SA, qui construit le Broussard MH1521 sur lequel Pierre Clostermann a volé en Algérie, devient Reims Aviation. Pierre Clostermann est directeur adjoint.
  • Début 1966 - Pierrre Clostermann rencontre Che Guevarra lorsque d'un sommet afro-asiatique sur les affaires économiques organisé à Alger.
  • 1970 - Pierre Clostermann devient P-DG de Reims Aviation.
  • 1983 - Premier vol du Reims Aviation F406 Caravan II, bimoteur conçu à l'instigation de Pierre Clostermann et encore fabriqué en 2003.
  • 22 mars 2006 - Décès de Pierre Clostermann (cliquer ici pour accéder à la page du site de l'Armée de l'Air consacrée aux obsèques de Pierre Clostermann aux Invalides, cliquer sur pages 1 et 2 et pages 3 et 4 pour lire son oraison funèbre).

Haut de page